La Coupe du Monde Féminine de Football, également connue sous le nom de Coupe du Monde Féminine de la FIFA, est une compétition internationale de football qui se tient tous les quatre ans. Elle est l’équivalent féminin de la Coupe du Monde de football masculine. L’édition inaugurale a eu lieu en 1991 en Chine, remportée par les États-Unis, bien que quelques tournois non officiels aient eu lieu avant cela.

Cinq nations se distinguent au palmarès de la Coupe du Monde féminine. Les États-Unis détiennent le record avec quatre titres, suivis de l’Allemagne avec deux victoires en finale. La Norvège, le Japon et l’Espagne ont chacun remporté une fois le prestigieux trophée.

L’Espagne détient actuellement le titre de championne du monde féminine de football depuis 2023, où la Coupe du Monde a eu lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Un héritage en expansion

L’histoire de la Coupe du Monde Féminine de Football remonte aux années 1970-1980, lorsque des compétitions non reconnues par la FIFA ont vu le jour. La FIFA a sérieusement envisagé la création d’une Coupe du Monde féminine lors de la Coupe du Monde de football de 1986 au Mexique, et a organisé en 1988 un tournoi international féminin en Chine pour valider ce projet. La première édition officielle a finalement eu lieu en 1991, avec une périodicité de quatre ans.

Les années 1990 ont été dominées par les États-Unis, qui ont remporté le titre en 1991 et 1999. La Norvège a décroché la victoire en 1995.

La décennie suivante a été marquée par l’Allemagne, avec des victoires en 2003 et 2007. En 2011, le Japon a créé la surprise en éliminant l’Allemagne en quart de finale et remportant finalement le trophée.

Les années 2010 ont de nouveau vu les États-Unis briller, remportant le titre en 2015 et 2019, cette dernière édition ayant eu lieu en France.

La Coupe du Monde 2023 a été marquée par la première finale de l’Espagne, qui a remporté le titre face à l’Angleterre. Cependant, l’après-match a été assombri par une controverse impliquant le président de la fédération espagnole de football.

Le format et l’évolution de cette compétition

Le format de la compétition a évolué au fil des ans. Les deux premières éditions en 1991 et 1995 réunissaient douze équipes, tandis que celles de 1999 à 2011 en comprenaient seize. Les éditions de 2015 et 2019 ont vu la participation de 24 équipes, avec un système de repêchage pour les meilleurs troisièmes. En 2023, la Coupe du Monde a accueilli 32 équipes, avec huit groupes de quatre.

Le trophée actuel, conçu par William Sawaya, reflète l’élégance du football féminin. En bronze plaqué or, aluminium poli et granit Verde Candeias, il incarne l’esprit d’élévation du sport. Les noms des pays gagnants sont gravés sous sa base.