Les surprises du jour en Coupe du Monde Féminine

Dans le domaine des compétitions internationales, il n’est pas rare de voir des surprises. Tel a été le cas lors du coup d’envoi de la Coupe du Monde Féminine, qui a vu l’équipe de France, pourtant dominatrice, se heurter à une Jamaïque déterminée à Sydney. Ce fut un combat acharné qui a finalement mené à une issue inattendue, laissant les Bleues sans marquer malgré une pléthore d’opportunités.

L’image saisissante de Kadidiatou Diani voyant sa frappe heurter la barre transversale reste gravée dans les mémoires. Et pour compliquer encore plus la situation, l’étoile jamaïcaine et attaquante de Manchester City, Khadija Shaw, a été expulsée après un second avertissement. Malgré cette issue décevante, ce n’est pas la fin pour l’équipe de France, qui se prépare encore à affronter le Brésil et le Panama dans ses prochaines rencontres.

La Jamaïque marque l’histoire et la Suède évite le pire

De l’autre côté, la Jamaïque a démontré une résistance incroyable, parvenant à repartir avec son premier point en Coupe du Monde, un fait historique pour le pays des Caraïbes. Une véritable preuve de leur volonté et de leur détermination face à l’adversité. Néanmoins, la joie est quelque peu atténuée par l’expulsion de leur capitaine Khadija Shaw, qui manquera le prochain match contre Panama.

Parallèlement, la Suède a réussi à esquiver une entrée désastreuse dans la compétition, grâce à un but de la dernière minute signé Amanda Ilestedt. Ce but leur a permis de renverser la situation face à l’Afrique du Sud en remportant une victoire de 2-1.

Les Sud-Africaines, récentes championnes de la Coupe d’Afrique des Nations 2022, ont montré qu’elles étaient loin d’être des adversaires faciles, en prenant l’avantage dès la 48ème minute grâce à Hildah Magaia.

Les Pays-Bas s’imposent tandis que la France revoit ses stratégies

Plus tard dans la journée, la Hollande a assuré une victoire relativement aisée face au Portugal dans le Groupe E. Stefanie van der Gragt a été l’auteure du seul but de la partie après seulement 13 minutes de jeu, permettant à son équipe de rejoindre les USA avec trois points dans leur groupe.

En dépit d’un départ peu concluant, l’équipe de France garde l’espoir de se qualifier pour les huitièmes de finale. Néanmoins, il s’agit sans aucun doute d’un début de tournoi plutôt terne pour elles. Le sélectionneur Hervé Renard a ainsi connu une entrée en matière frustrante dans cette campagne de Coupe du Monde.


Billet rédigé par Antoine B. (modifié le dimanche 23 juillet 2023 à 17:06) Antoine

Commentez cet article