Mondial féminin : les Pays-Bas éliminent l’Afrique du Sud

Les Pays-Bas ont brillamment sécurisé leur quart de finale de la Coupe du Monde féminine en battant l’Afrique du Sud 2-0 à Sydney. La supériorité tactique des Néerlandaises a été évidente face aux championnes africaines. Malgré les efforts de Kgatlana, les Sud-Africaines n’ont pas réussi à concrétiser. Prochain défi : l’Espagne en quart à Wellington.

Lors d’un vibrant affrontement à Sydney, les Pays-Bas ont brillamment sécurisé leur place pour les quarts de finale de la Coupe du Monde féminine, en éliminant l’Afrique du Sud. Le score final a reflété une victoire de 2-0 pour les Néerlandaises, confirmant ainsi leur montée en puissance sur la scène internationale.

Les Bataves, ayant précédemment décroché le titre de vice-championnes du monde en 2019, ont montré une fois de plus leur supériorité tactique face aux championnes d’Afrique actuelles, classées 54e par la FIFA. Les duels promettaient d’être intenses, mais c’est l’efficience des « Oranje » dans le dernier tiers qui les a distinguées.

Des détails clés qui ont façonné le match

Les premiers éclats du match ont été marqués par l’impact de Jill Roord. Suite à une phase arrêtée, cette dernière a réussi à dévier un ballon, initialement repoussé par l’attaquante parisienne Lieke Martens, pour trouver les filets adverses. Bien que Martens ait vu un de ses buts annulés pour un hors-jeu ultérieur, elle a joué un rôle crucial dans l’élaboration du deuxième but, mettant en lumière Lineth Beerensteyn qui, profitant d’une maladresse de la gardienne Kaylin Swart, a doublé la mise pour les Pays-Bas.

Mais le match n’était pas à sens unique. Les Sud-Africaines, emmenées par leur prodigieuse attaquante Thembi Kgatlana, ont constamment mis à l’épreuve la défense néerlandaise. Avec sa capacité à changer le cours d’un match grâce à ses accélérations fulgurantes et ses dribbles précis, Kgatlana a été un véritable casse-tête pour les Bataves. Néanmoins, malgré plusieurs occasions en or, elle n’a pas réussi à concrétiser ses efforts, notamment lors d’une confrontation décisive avec la gardienne Daphne Van Domselaar.

Le contexte historique du match

Le parcours de l’Afrique du Sud dans cette compétition a été historique. Notamment avec la victoire décisive contre l’Italie, signée par Kgatlana dans les derniers instants, propulsant l’équipe en huitièmes de finale pour la première fois. La sélectionneuse Desiree Ellis avait d’ailleurs souligné à quel point son équipe avait été sous-estimée et comment celle-ci avait prouvé qu’elle ne reculerait devant rien.

Cependant, face à la stratégie implacable des Pays-Bas et leur mur défensif, les « Banyana Banyana » n’ont pas pu surmonter les obstacles. Elles restent néanmoins mémorables pour leurs danses collectives en dehors du terrain, capturant l’essence du football : le plaisir et la passion.

Qu’attendre du prochain affrontement ?

Les Pays-Bas, forts de cette victoire et d’une précédente victoire 5-1 en match amical contre l’Afrique du Sud l’année passée, sont prêts à affronter l’Espagne dans un quart de finale électrisant prévu à Wellington. Il est indéniable que ce match promet d’être un spectacle à ne pas manquer pour tous les amateurs de football.


Billet rédigé par Clément P. (modifié le dimanche 6 août 2023 à 20:44) Clément

Commentez cet article