Les États-Unis éliminés dès les huitièmes de la CDM féminine

2023 FIFA Women’s World Cup: Sweden DEFEATS USA In Penalty Kicks | FULL GAME RECAP | CBS Sports

Les surprises ne manquent jamais lors des grands événements sportifs. Cette fois-ci, la foudre s’est abattue sur le terrain australien de la Coupe du Monde 2023, lorsque l’équipe féminine des États-Unis, double lauréate du prestigieux trophée, a vu son rêve brisé.

La Suède, bien que mise sous pression par l’armada américaine, a pu compter sur la détermination et le talent de sa gardienne, Zecira Musovic, qui a brillé tout au long de la partie. Contre toute attente, ce match riche en émotions s’est conclu par une séance de tirs au but à couper le souffle, où les Scandinaves ont eu le dernier mot (0-0, 5-4 aux t.a.b).

L’anticipation est à son comble alors que la Suède se prépare à affronter le Japon lors de la prochaine étape de cette compétition.

Un match intense où la domination américaine reste stérile

Les statistiques de la rencontre sont éloquentes. Avec une possession de balle dépassant les 66% lors de la première moitié de la partie, les Américaines ont multiplié les assauts sur les buts suédois. Mais malgré cinq tirs tentés contre un seul pour leurs adversaires, seulement deux ont trouvé le cadre. En seconde période, malgré une tentative de réaction suédoise, le même scénario s’est reproduit, poussant les équipes à poursuivre l’affrontement en prolongation.

L’énergie débordante d’Alex Morgan et de ses coéquipières, avec un nombre impressionnant de huit tirs contre un unique pour la Suède en prolongation, n’a pas suffi pour déstabiliser la muraille représentée par Musovic. Chaque tentative semblait buter sur cette dernière, une figure infranchissable devant ses cages.

Le coup de théâtre est finalement intervenu lors des tirs au but, lorsque le dernier tir suédois, signé Lina Hurtig, s’est inséré dans les filets américains malgré les efforts d’Alyssa Naeher.

La VAR confirme et un chapitre se termine

Cette phase critique du match a été chargée d’émotion. Suite au tir décisif de Hurtig, un instant de suspense s’est installé, exacerbé par l’intervention de Madame Frappart, l’arbitre du match, qui a fait appel à la VAR. Après vérification, il a été confirmé que le ballon avait bel et bien franchi entièrement la ligne de but. L’exultation des Suédoises était à son apogée.

Ce match restera gravé dans les annales, non seulement pour la performance exceptionnelle de l’équipe suédoise, mais également car il marque le dernier match de Coupe du monde pour la légende américaine, Morgan Rapinoe. Une page se tourne.


Billet rédigé par Thelma Z. (modifié le dimanche 6 août 2023 à 14:31) Avatar photo

Commentez cet article