Newcastle envisage une clause de départ de 100 millions de livres pour Guimaraes

Le milieu brésilien Bruno Guimaraes prolonge son contrat avec Newcastle United jusqu’en 2028, consolidant sa place cruciale dans l’équipe. La nouvelle clause libératoire pourrait dépasser 116 millions d’euros. Sa polyvalence et sa contribution offensive sont mises en avant. Guimaraes est un atout essentiel pour Newcastle dans la nouvelle ère, alors que le club s’apprête à entrer en Champions League.
BRUNO GUIMARÃES NEW £200k CONTRACT & REJECT LIVERPOOL £100 MILLION OFFER!

Face à une éblouissante prestation dans les rangs de Newcastle United, le milieu défensif brésilien Bruno Guimaraes est sur le point de parapher un nouveau contrat fort prometteur, consolidant ainsi sa présence au sein de l’équipe jusqu’en 2028. Cette décision s’inscrit dans le désir de la direction du club de préserver l’artiste du ballon qui a su gagner les cœurs des supporters et devenir une pierre angulaire dans la stratégie du manager Eddie Howe.

Non seulement ce pacte promet de consolider la position de Guimaraes parmi les plus hauts salariés du club, mais il met également en lumière la volonté du club de sécuriser son avenir face à l’intérêt grandissant manifesté par d’autres géants de la Premier League. Des sources indiquent que Chelsea et Liverpool avaient manifesté leur intérêt pour le joueur talentueux avant la clôture du mercato estival.

Évolution stratégique sur le terrain

En effet, l’adaptabilité de Guimaraes pourrait voir une transformation tactique dans les semaines à venir. Selon Keith Downie, reporter de Sky Sports, une légère modification de son positionnement pourrait être envisagée, le plaçant potentiellement dans un rôle plus avancé, avec la recrue estivale Sandro Tonali veillant sur la défense.

Le brillant milieu de terrain s’est également illustré par sa contribution offensive, trouvant le chemin des filets à quatre reprises et servant cinq passes décisives en Premier League, mettant en avant une polyvalence qui fait de lui un atout incontestable pour l’équipe.

Des répercussions financières significatives

Dans les coulisses, les négociations sur le renouvellement du contrat de Guimaraes semblent inclure une clause libératoire conséquente. Selon le journaliste estimé Ben Jacobs, une clause dépassant largement les 100 millions de livres (environ 119 millions d’euros) pourrait être intégrée, utilisant les récents mouvements de Declan Rice et Moises Caicedo, qui ont respectivement coûté 105 et 115 millions de livres (125 et 137 millions d’euros), comme référence.

Il s’agit d’une démarche stratégique des dirigeants de Newcastle, désireux de s’assurer que le montant de la clause reflète l’importance primordiale de Guimaraes au sein de l’équipe. Le joueur et son entourage devront alors évaluer l’opportunité d’inclure une telle clause, qui pourrait potentiellement faciliter un départ futur, sous réserve des aspirations sportives du club.

Le rôle de Guimaraes dans la nouvelle ère de Newcastle

Depuis l’acquisition de Guimaraes pour une somme avoisinant les 47,6 millions d’euros en provenance du géant français Lyon, le brésilien a clairement laissé son empreinte à Tyneside. Ayant été l’une des premières acquisitions majeures suivant le rachat du club par le consortium dirigé par les Saoudiens, Guimaraes a rapidement trouvé sa place, devenant un élément favori des fans grâce à ses performances remarquables, non seulement dans la récupération du ballon mais également dans ses contributions offensives.

À mesure que Newcastle s’apprête à entamer une nouvelle campagne en Champions League, avec une confrontation anticipée contre l’AC Milan, les attentes reposant sur les épaules de Guimaraes sont énormes. Tous les yeux seront rivés sur lui, alors qu’il continuera à jouer un rôle central dans les ambitions grandissantes du club sur la scène européenne.


Billet rédigé par Sylvain R. (modifié le dimanche 17 septembre 2023 à 22:00) Avatar photo

Commentez cet article