Sir Jim Ratcliffe annonce une reconstruction longue pour Manchester United

À la suite d’une saison décevante, marquée par une huitième place en Premier League, leur plus mauvais classement depuis la saison 1989/90, Manchester United se trouve à un carrefour crucial. L’heure est à la reconstruction, un processus qui, selon Sir Jim Ratcliffe, actionnaire minoritaire du club, exigera non pas quelques mois, mais plusieurs années et plusieurs fenêtres de transfert estivales pour porter ses fruits.

Sir Jim Ratcliffe, qui a récemment acquis 27,77 % des parts du club, a déclaré lors d’une interview accordée à Bloomberg que son équipe d’Ineos, désormais aux commandes des opérations footballistiques du club, envisage de profondes modifications. Malgré les restrictions actuelles, avec certains membres de l’équipe de direction en congé forcé, il reste optimiste quant à la capacité du club à progresser graduellement vers l’excellence à l’instar du Real Madrid.

L’été de transition à Old Trafford

L’implication de Ratcliffe et de son équipe durant cette première fenêtre de transfert sera décisive. Le magnat a confirmé que le club ne cherchera pas à recruter des superstars cet été, mais plutôt à renforcer des postes clés tels que celui de défenseur central et d’attaquant. Parmi les cibles potentielles figure Jarrad Branthwaite d’Everton, évoquant une approche pragmatique plutôt qu’un coup d’éclat médiatique.

Par ailleurs, la décision de conserver Erik ten Hag à la tête de l’équipe a été prise après mûre réflexion. Ratcliffe met en avant la structure du club comme étant le véritable enjeu, bien plus que les performances individuelles. Il insiste sur la nécessité d’un environnement compétitif mais soutenant, adapté aux jeunes joueurs qui constituent l’ossature de l’équipe.

Une vision à long terme pour le redressement

L’ambition de Ratcliffe ne s’arrête pas à des améliorations superficielles. En dépit des obstacles actuels, il envisage de mettre en place une stratégie sur plusieurs saisons pour rectifier le tir. « Nous sommes quelque peu handicapés pour le moment, donc je pense que nous ferons du bon travail, » a-t-il confié à Bloomberg. L’objectif est clair : il faudra deux ou trois fenêtres de transfert pour positionner Manchester United là où il souhaite.

Le plan de transferts estival s’annonce donc chargé, avec des besoins criants à plusieurs postes. La structure mise en place cet été sera déterminante pour le futur proche du club, illustrant bien l’ampleur du défi que représente la remise sur rails de ce géant du football.


Billet rédigé par Steven R. (modifié le jeudi 20 juin 2024 à 17:15) steven

Commentez cet article