Radrizzani le président de Leeds envisage une offre pour l’Inter

Le président de Leeds United envisage d’acheter l’Inter Milan, confronté à des problèmes financiers. Malgré les succès remportés sous la direction de Zhang, la banque China Construction Bank le poursuit en justice pour non-remboursement d’une dette de plus de 300 millions de dollars. La valeur de l’Inter Milan est estimée à 1 milliard d’euros. Radrizzani devra céder la participation d’Aser Group Holdings avant de pouvoir soumettre une offre. Investcorp est également intéressé.

Le très respecté Andrea Radrizzani, président de Leeds United, envisage sérieusement de soumettre une offre d’achat pour le grand club italien de l’Inter Milan, d’après les informations fournies par Bloomberg.

Malgré le statut prestigieux des Nerazzurri dans le championnat italien, les problèmes financiers pourraient pousser le président Steven Zhang à vendre le club durant la période estivale.


Depuis l’arrivée de Zhang à la tête du club en 2018, l’Inter Milan a connu de beaux succès, dont le Scudetto en 2020/21, la Coppa Italia en 2021/22 et la Supercoupe d’Italie à deux reprises, en 2022 et 2023.

En dépit de l’insistance de Zhang sur la non-cession de l’Inter, il se pourrait qu’il n’ait pas d’autre choix que de vendre cet été, étant donné les dettes écrasantes du club.

Zhang fait l’objet d’une poursuite judiciaire intentée par la China Construction Bank, l’une des plus grandes banques publiques chinoises, pour avoir prétendument refusé de rembourser une dette de plus de 300 millions de dollars.

En outre, Zhang a emprunté plus de 275 millions d’euros auprès d’Oaktree Capital Management, somme qu’il devra rembourser avant mai 2024. Les dettes et pertes du club ont atteint des sommets pendant la pandémie.

La valeur de l’Inter Milan estimée à environ 1 milliard d’euros

Le club étant désormais évalué à environ 1 milliard d’euros, l’Inter Milan pourrait être mis en vente cet été. Le natif de Milan et président de Leeds, Radrizzani, se tient prêt à entrer dans la course.

Le président de Leeds, natif de Milan, Radrizzani, est prêt à saisir cette opportunité. Toutefois, avant de soumettre une offre pour l’Inter, il devra vendre les 56% de participation du groupe Aser Group Holdings au profit de 49ers Enterprises, une franchise de football américain basée à San Francisco, qui détient actuellement 44% du club anglais.

Investcorp, une société d’investissement basée à Bahreïn qui a participé au processus d’enchères pour le rival de l’Inter, l’AC Milan, l’année dernière, est également sur les rangs. Investcorp cherche à constituer un groupe d’investisseurs pour l’acquisition du club.

La survie de Leeds en Premier League, condition sine qua non de l’accord

Le potentiel accord de Radrizzani dépendra en grande partie du maintien de Leeds United en Premier League. En effet, pour être considéré comme un club de première division, Leeds doit éviter la relégation.

Les Lilywhites ne possèdent que deux points d’avance sur la zone de relégation après leur humiliante défaite 5-1 à domicile face à Crystal Palace, un autre club en difficulté.

Radrizzani a acquis Leeds United en 2017, alors que le club évoluait en deuxième division anglaise. Sous sa direction, Leeds a obtenu la promotion en 2020 et est parvenu à se maintenir en première division depuis.


Billet rédigé par Francis T. (modifié le jeudi 13 avril 2023 à 23:52) francis

Commentez cet article