Jim Ratcliffe admet des erreurs à Nice avant Manchester United

Dans un entretien récent avec les médias affiliés à Manchester United, Jim Ratcliffe, magnat d’Ineos et nouvel investisseur du club anglais, s’est ouvert sur ses expériences précédentes, notamment avec l’OGC Nice. Avec une franchise rare, il a admis avoir « commis des fautes » au sein de cette équipe, ainsi qu’avec le club de Lausanne.

Cette confession a été faite dans le cadre de sa récente acquisition d’une part significative de Manchester United, évoquant ainsi les leçons tirées de ses aventures antérieures dans le monde du football. Ratcliffe souligne la philosophie d’Ineos qui accepte l’échec comme partie intégrante du processus d’apprentissage, à condition que les erreurs ne soient pas répétées.

Une perspective d’amélioration et d’apprentissage

Le propriétaire d’Ineos et de l’OGC Nice a également souligné un point crucial : la tolérance zéro pour la récidive des mêmes erreurs au sein de son entreprise. Cette approche, selon lui, est essentielle pour progresser et se perfectionner dans le domaine concurrentiel du football. Il exprime un certain soulagement d’avoir vécu ces épreuves avant de s’engager avec Manchester United, un club où les erreurs auraient des répercussions bien plus significatives en raison de sa grande visibilité.


Billet rédigé par Francis T. (modifié le vendredi 23 février 2024 à 16:55) francis

Commentez cet article