Sturm Graz : une victoire historique en Conference League

Le parcours impressionnant de Sturm Graz dans la Conference League se poursuit avec brio. Une semaine après une victoire écrasante de 4 à 1 à domicile, le club autrichien a de nouveau prouvé sa supériorité en s’imposant 1 à 0 lors du match retour contre Slovan Bratislava. La rencontre, qui a débuté sous des auspices plutôt timides, a vu son destin scellé peu après la reprise grâce à une réalisation de Biereth à la 52ème minute, confirmant ainsi sa forme étincelante.

La désignation de l’adversaire pour le prochain tour est prévue pour vendredi à Nyon, avec la possibilité de confrontations alléchantes contre des équipes de renom telles que Lille, Maccabi Tel Aviv, ou encore Aston Villa. Ce succès marque le meilleur résultat international pour Sturm depuis leur dernière épopée en Champions League il y a 23 ans, faisant d’eux la seconde équipe autrichienne à atteindre ce stade de la compétition après le LASK il y a deux saisons.

Une stratégie renouvelée sur le terrain

Dans cette quête de gloire, l’entraîneur Ilzer a opté pour une formation tactique innovante en 4-2-2-2, s’appuyant sur la solidité de Gorenc Stankovic et Lavalee au milieu. Malgré les absences notables de Sarkaria et Gazibegovic pour blessures, les remplaçants Johnston et Böving ont su prendre leurs marques dès le coup d’envoi.

Côté Slovan, la pression était palpable dès les premières minutes, avec une tentative non cadrée de Rodrigues et un tir de Kucka qui flirtait avec la transversale. Dominant le jeu en première mi-temps, Slovan semblait proche de l’ouverture du score, surtout lors d’une occasion en or de Strelec juste avant la pause. Néanmoins, l’excellente intervention du gardien Jaros a permis à Sturm de garder espoir.

Une seconde période décisive

La détermination de Sturm Graz s’est finalement concrétisée lorsqu’à la 52ème minute, Biereth, déjà buteur au match aller, a su exploiter un contre-attaque pour inscrire le seul but de la rencontre. Malgré une autre occasion manquée peu après, le dynamisme offensif de Graz a su mettre en difficulté la défense adverse.

Le match s’est emballé dans les derniers instants, offrant aux 19870 spectateurs présents, dont 2300 supporters de Sturm, un spectacle captivant jusqu’au bout. Malgré une ultime tentative de Slovan de revenir au score, la discipline et la stratégie de Sturm ont été récompensées, symbolisées par l’exclusion de Blackman de Slovan en fin de match pour une faute grave.


Billet rédigé par Clément P. (modifié le jeudi 22 février 2024 à 22:49) Clément

Commentez cet article