Le président le Graët épinglé : réunion extraordinaire en vue

La FFF tiendra une réunion extraordinaire le 28 février pour discuter des conclusions de l’audit révélant des comportements inappropriés de son président. Le rapport souligne des « dérives de comportement » de Noël Le Graët, qui refuse de démissionner malgré les appels. Cette situation pourrait avoir un impact considérable sur le football français et la FFF doit prendre des mesures décisives pour garantir la transparence et la bonne gouvernance.
FFF : ce qu'il faut retenir de la synthèse de la mission d'audit visant Noël Le Graët

La Fédération française de football (FFF) tiendra une réunion extraordinaire le 28 février à Paris pour discuter des conclusions de l’audit révélant les comportements inappropriés de son président, Noël Le Graët. Cette information a été confirmée par une source interne de l’instance gouvernementale.

Convocation pour une réunion en présentiel

Les membres du comité exécutif de la FFF, également appelé le « Comex », ont reçu une convocation jeudi pour une réunion en présentiel qui aura lieu le 28 février à 10h au siège de la FFF sur le boulevard de Grenelle à Paris.

Des « dérives de comportement »

Cette annonce intervient au lendemain de la remise du rapport d’audit final de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR) sur les dysfonctionnements à la FFF. La synthèse du rapport souligne les « dérives de comportement » de Noël Le Graët, lesquelles sont considérées comme étant « incompatibles avec l’exercice de ses fonctions et l’exigence d’exemplarité qui lui est attachée ».

Pas de réaction publique

Noël Le Graët, qui est président de la FFF depuis 2011, n’a pas encore réagi publiquement à la suite de la remise du rapport d’audit. Cependant, selon une source haut placée à la Fédération, il ne prévoit pas de démissionner. Plusieurs personnalités fédérales ont toutefois invité Le Graët à quitter ses fonctions.

Les enjeux du football français

Ce développement pourrait avoir un impact considérable sur le football français, ainsi que sur la FFF, qui est l’organe directeur du football dans le pays. Les dirigeants de la FFF doivent donc prendre des mesures décisives pour garantir la transparence, l’intégrité et la bonne gouvernance de l’organisation.

Qu’en pensez-vous ? Pensez-vous que le président devrait démissionner ou rester en poste malgré les conclusions de l’audit ? Quelles sont vos attentes pour l’avenir de la FFF ?

Billet rédigé par Mathieu C. Mathieu

Commentez cet article