Blessures en Premier League 2023-2024 : l’alerte de Kompany

Les blessures représentent actuellement une véritable épreuve pour les équipes de la Premier League, d’autant plus que nous approchons des trois derniers mois de compétition, période pendant laquelle l’intensité des matchs ne fait qu’augmenter. Avec le retour des compétitions européennes, le calendrier des matchs s’intensifie, plongeant presque chaque club dans une situation délicate avec de nombreux joueurs clés indisponibles.

En septembre dernier, Vincent Kompany, le manager de Burnley, a proposé une solution radicale pour réduire le nombre de blessures parmi les footballeurs de haut niveau. Il suggère de limiter leur participation à 60 rencontres par saison. « Pour ces athlètes évoluant au sommet, qui doivent également représenter leur sélection nationale dans divers tournois, il serait judicieux de plafonner leur nombre d’apparitions annuelles », a déclaré Kompany.

Des idées novatrices face à un calendrier surchargé

En instaurant un tel plafond, Kompany espère alléger quelque peu leur charge de travail. Cela contraindrait également les entraîneurs et les équipes nationales à élaborer un calendrier plus rationnel. « Cette mesure, bien qu’exigeante, permettrait de préserver une certaine fraîcheur chez les joueurs très sollicités, qui participent à des compétitions aux quatre coins du globe et bénéficient de peu de repos », ajoute-t-il. Toutefois, les espoirs de voir cette proposition adoptée semblent minces, l’UEFA et la FIFA ayant plutôt tendance à multiplier les compétitions.

La liste des joueurs de Premier League actuellement sur le flanc, triée par club et avec une estimation de leur date de retour, a été établie à partir des données fournies par Premier Injuries et Transfermarkt au 23 février 2024. Cette compilation tient compte des absences pour blessures, bien que toutes n’aient pas été clairement identifiées comme telles sur Transfermarkt. Notre analyse vise à distinguer les indisponibilités liées à des blessures des autres types d’absences.

Un état des lieux préoccupant pour les clubs anglais

Arsenal voit 5 de ses joueurs à l’infirmerie : Jurrien Timber (genou, avril 2024), Takehiro Tomiyasu, Oleksandr Zinchenko (mollet, mars 2024), Thomas Partey (cuisse, février 2024), et Gabriel Jesus (genou, février 2024).Aston Villa compte 6 blessés, dont Boubacar Kamara et Emiliano Buendia, tous deux absents jusqu’en juin 2024 pour des problèmes de genou.

La situation est similaire dans d’autres clubs, comme Bournemouth et Brentford, avec respectivement 5 et 6 joueurs hors de combat. Brighton, Burnley, et Chelsea sont également touchés, avec chacun plusieurs joueurs clés sur le flanc. Les détails des blessures, variées allant du mollet à la cuisse en passant par des maladies, montrent l’ampleur des défis physiques auxquels sont confrontés les joueurs.

Cette situation critique met en lumière l’exigence physique de la Premier League et la nécessité pour les clubs de gérer avec précaution la santé de leurs effectifs. La proposition de Vincent Kompany, bien qu’utopique face aux ambitions expansionnistes de l’UEFA et de la FIFA, souligne l’importance de trouver un équilibre pour préserver le bien-être des joueurs.


Billet rédigé par Thelma Z. (modifié le vendredi 23 février 2024 à 21:41) Avatar photo

Commentez cet article