Leverkusen s’impose 2-0 en Europa League contre Häcken en Suède

Lors d’une confrontation décisive en Europa League, le leader du championnat allemand, Bayer Leverkusen, a brillamment scellé sa première place dans le groupe, signant ainsi une performance remarquable qui le positionne avantageusement pour le match capital contre Borussia Dortmund.

Cette victoire éclatante, réalisée sur le sol suédois à Göteborg contre BK Häcken, s’est conclue sur le score sans appel de 2-0 (1-0 à la mi-temps).

Les buts décisifs de cette rencontre ont été l’œuvre de Victor Boniface, dès la 14ème minute, et de Patrik Schick, faisant son grand retour après blessure, à la 74ème minute. Cette victoire marque le 14ème succès consécutif de Leverkusen en compétition officielle, une série inégalée cette saison en Europa League.

De plus, cinq victoires d’affilée dans ce tournoi établissent un nouveau record pour le club. Le prochain défi de l’équipe sera de recevoir Molde FK le 14 décembre, pour la dernière rencontre de la phase de groupes, dans leur stade, la BayArena.

Stratégie d’Alonso et conditions de jeu difficiles

Xabi Alonso, l’entraîneur de Leverkusen, a pris la décision de faire tourner son effectif face aux « Wespen » suédois, qui n’avaient encore remporté aucun point. Ainsi, des joueurs clés tels que Florian Wirtz, resté en Allemagne pour des problèmes musculaires mineurs, Alejandro Grimaldo, Jeremie Frimpong, Granit Xhaka et Jonas Hofmann ont été ménagés en prévision du match contre Dortmund.

Le match s’est déroulé dans le stade Gamla Ullevi, théâtre de la finale de l’Euro 1992, où l’équipe allemande avait subi une défaite contre le Danemark. Les joueurs de Leverkusen ont rencontré des difficultés à s’adapter au terrain glissant, conséquence d’une tempête de neige la veille, qui a nécessité un déblaiement de dernière minute du terrain et des tribunes.

Performance décisive de Schick et Boniface

Malgré une domination dans le jeu, Leverkusen a peiné à concrétiser ses occasions en première mi-temps. Toutefois, Victor Boniface a su tirer son épingle du jeu en marquant de la tête sur un centre de Josip Stanisic, prêté par le Bayern. Une tentative de penalty de Boniface a été sanctionnée d’un carton jaune pour simulation à la 25ème minute.

La meilleure occasion pour les hôtes a été neutralisée par Matej Kovar, le gardien de Leverkusen, garantissant une première mi-temps relativement tranquille pour lui. À la reprise, Boniface a été remplacé, et à la 63ème minute, Patrik Schick a fait son entrée, remplaçant Nathan Tella. Schick a rapidement démontré qu’il n’avait rien perdu de son talent de buteur malgré sa pause due à une blessure à la jambe, inscrivant le second but, de nouveau sur une passe de Stanisic.


Billet rédigé par Sylvain R. (modifié le vendredi 1 décembre 2023 à 0:15) Avatar photo

Commentez cet article