L’AS Monaco brille à la réunion clé de l’ECA à Genève

L’Association des Clubs Européens (ECA) a entamé un nouveau cycle, s’étendant de 2023 à 2027, lors d’un rassemblement de quatre jours à Genève. L’AS Monaco, illustre club du Principauté, s’est distingué par sa présence prononcée, participant activement à plusieurs groupes de travail lors de cet événement. Parallèlement, Nasser Al-Khelaifi, président du Paris Saint-Germain et président de l’ECA, a pris la parole durant cette réunion cruciale.

Le club monégasque a brillé par sa participation dans quatre des huit groupes de travail à Genève, témoignant ainsi de son influence notable au sein de l’association. Thiago Scuro, Directeur Sportif, Pascal De Maesschalck, Directeur du Développement de la Jeunesse, Luca Militti, Directeur de la Stratégie et des Finances, et Juan Sartori, Vice-Président récemment élu au Conseil Administratif de l’Association, représentaient l’AS Monaco en Suisse.

L’ECA : un pilier pour la promotion et la protection des clubs européens

L’ECA, composée de 339 clubs issus de 55 fédérations, joue un rôle crucial dans la défense et la promotion des intérêts des clubs européens. Les groupes de travail formés au sein de l’ECA sont essentiels pour orienter les activités de l’association pour les quatre années à venir, un rôle qualifié de « vital » pour l’écosystème du football européen.

Lors de cette assemblée à Genève, Nasser Al-Khelaifi a souligné l’importance des réunions des Groupes de Travail de l’ECA pour le nouveau cycle 2023-27. Il a mis en avant l’engagement de l’ECA envers une prise de décision ouverte, inclusive et démocratique, où la voix de chaque club, quel que soit sa taille, est entendue et respectée.

Des propos marquants de Nasser Al-Khelaifi pour une ère nouvelle

Le président du PSG, également à la tête de l’ECA, a exprimé son enthousiasme pour ce nouveau cycle qui durera jusqu’en 2027. Il a souligné le rôle crucial des Groupes de Travail de l’ECA réunis à Genève, affirmant l’engagement de l’association envers un processus décisionnel ouvert, inclusif et démocratique, soulignant que chaque club, peu importe sa taille, doit avoir une voix qui compte.

La présence influente de l’AS Monaco et les propos de Nasser Al-Khelaifi mettent en lumière l’importance des débats et des décisions prises lors de ces rencontres. Ces éléments dessinent l’avenir du football européen, où chaque club, grand ou petit, a un rôle à jouer dans la formation des politiques et des orientations futures.

Une vision partagée pour le futur du football européen

Ces discussions et délibérations à Genève reflètent la vision collective des clubs européens pour l’avenir du football. Avec la participation active de clubs influents comme l’AS Monaco et le leadership éclairé de personnalités comme Nasser Al-Khelaifi, l’ECA se positionne comme un acteur clé dans la formation de l’avenir du football sur le continent. Un avenir où chaque club contribue activement à façonner le paysage footballistique européen.


Billet rédigé par Clément P. (modifié le lundi 20 novembre 2023 à 19:02) Clément

Commentez cet article