La vente imminente de Beerschot suscite l’intérêt international

Le prestigieux club de football belge, Beerschot, fait actuellement l’objet de vives discussions quant à sa vente. Selon les informations du quotidien belge Gazet van Antwerpen, cette équipe, sous la houlette d’Abdullah bin Musaid Al Saud, également propriétaire du club de Premier League Sheffield United, se trouve en pleine phase de transaction.

Actuellement, Beerschot occupe la deuxième place dans la Challenger Pro League belge, aspirant à une remontée dans l’élite du football belge.

Abdullah bin Musaid Al Saud détient 75 % de Beerschot et s’est lancé dans la recherche d’un repreneur depuis maintenant six mois. Les actionnaires minoritaires, Francis Vrancken et Philippe Verellen, se montrent également disposés à céder leurs parts. Cette période de transition se déroule alors que le club aspire à un retour triomphal en première division.

Des prétendants variés pour l’acquisition de Beerschot

En parallèle, le site Voetbalkrant rapporte l’existence de deux parties intéressées par le rachat du club. L’une serait basée en Grande-Bretagne et l’autre aux États-Unis. Les responsables de Beerschot souhaitent ardemment conclure cette vente avant la fin de la saison en cours. Le club a en effet connu des pertes financières durant les trois dernières campagnes. Une conclusion rapide de l’affaire serait idéale, permettant potentiellement de réaliser de nouvelles acquisitions durant le marché des transferts d’hiver.

À l’heure actuelle, Beerschot se trouve à égalité de points avec Zulte Waregem, actuel leader de la ligue, mais bénéficie d’un match en moins. Leur prochain affrontement les opposera à SL16, la lanterne rouge du championnat. Malgré des ressources limitées, les résultats impressionnants de Beerschot cette saison pourraient séduire d’éventuels investisseurs.

Le succès inattendu de Beerschot, malgré un budget restreint, constitue un argument de poids dans les négociations en cours. Leurs performances surprenantes en ligue, rivalisant avec des équipes au financement bien plus conséquent, rendent le club particulièrement attractif pour les investisseurs potentiels. Cette dynamique positive pourrait jouer un rôle crucial dans les décisions des futurs acquéreurs.


Billet rédigé par Clément P. (modifié le mardi 14 novembre 2023 à 23:04) Clément

Commentez cet article