Anderlecht s’impose 2-0 contre le Standard Liège en Coupe

La soirée du Clasico belge fut intense, avec un affrontement entre le Sporting d’Anderlecht et le Standard de Liège. Une rencontre marquée par un carton rouge et une interruption de match, se soldant par une victoire d’Anderlecht 2-0, synonyme d’élimination pour le Standard.

Dès le coup d’envoi, Anderlecht s’est imposé par son agressivité et une construction de jeu plus aboutie. Les premières offensives se sont dessinées principalement sur les côtés, avec une mention spéciale pour les montées de N’Diaye et Sardella.

Une première période sous le signe d’Anderlecht

Malgré quelques occasions pour Anderlecht, notamment un tir de Dreyer et une tentative de Kanga, le Standard a résisté jusqu’à la 31ème minute. C’est Mario Stroeykens qui, d’une frappe magistrale, a su déjouer la défense liégeoise et ouvrir le score.

Ce but a changé la dynamique du match, plaçant le Standard en difficulté. La défense solide d’Anderlecht, menée par un Jan Vertonghen impérial, a su contenir les assauts adverses.

Une seconde mi-temps décisive

Après la pause, Anderlecht a rapidement doublé la mise grâce à une frappe croisée de Dreyer. Le Standard, malgré une belle occasion de Kawabe, a été affaibli par l’expulsion d’Isaac Price, réduisant ses chances de remontée.

En fin de match, des débordements dans les tribunes ont conduit à l’interruption temporaire du jeu, témoignant de la tension palpable autour de cette rencontre.

Les échos d’une rencontre mouvementée

La composition des équipes a été un élément clé de cette confrontation. Anderlecht, avec des joueurs tels que Maxime Dupé, Mats Rits et Anders Dreyer, a su imposer son rythme. De son côté, le Standard, malgré les efforts de joueurs comme Hayao Kawabe et Marlon Fossey, n’a pas su trouver la clé.

La Coupe de Belgique a donc vu Anderlecht avancer en quarts de finale, laissant le Standard réfléchir à ses lacunes. Ce Clasico a été plus qu’un simple match, c’était un récit de passion, de tactique et d’intensité émotionnelle.


Billet rédigé par Mathieu C. (modifié le vendredi 8 décembre 2023 à 1:53) Mathieu

Commentez cet article