L’OM enquête sur le tifo polémique avant le duel contre PSG

L’Olympique de Marseille, célèbre club de Ligue 1, a récemment entamé des investigations après qu’une banderole, dévoilée par les supporteurs avant le coup d’envoi du match contre le PSG, ait suscité la polémique. Cette banderole, révélée dimanche dernier lors du fameux Classique au Stade Vélodrome, mettait en lumière le trophée de la Ligue des Champions.

OM-PSG (0-2) : les Parisiens fêtés par 300 supporters à Roissy à leur retour de Marseille

Accompagné des mots «à jamais les premiers», ce message était interprété comme une raillerie des fans marseillais envers le PSG, qui n’a jamais remporté ce prestigieux trophée européen. L’Olympique de Marseille reste à ce jour le seul club français à avoir triomphé dans la compétition européenne la plus prestigieuse, avec un sacre datant de 1993.

La colère gronde au sein de la direction de l’Olympique de Marseille

La direction du club, visiblement irritée par cette initiative, n’a pas tardé à réagir. En effet, la banderole ne mettait pas en avant un joueur tenant le trophée, mais plutôt l’humoriste franco-algérien Redouane Bougheraba, vêtu d’un maillot de l’Olympique de Marseille. De sources françaises, il semblerait que la présence de Bougheraba sur le tifo fasse partie d’une opération de communication.

Les termes «à jamais les premiers» ont également été associés à l’humoriste, puisqu’il est annoncé comme le premier comique à se produire au Stade Vélodrome le 22 juin prochain. Face à cet incident, Pablo Longoria, président de l’Olympique de Marseille, a manifesté son mécontentement et ordonné une enquête interne pour déterminer les circonstances de l’approbation de ce tifo.

Les répercussions d’une banderole au cœur des débats

Longoria a exprimé son agacement, critiquant un manque de professionnalisme et de sérieux au sein du club, malgré le fait que la préparation de cette banderole ait été connue et prévue depuis plusieurs semaines. L’irritation a été d’autant plus grande que cette manifestation a eu lieu précisément quatre ans après le décès de Pape Diouf, ancien président du club.

Le stade était plein à craquer, avec 65 894 spectateurs venus assister à la rencontre de Ligue 1, les fans du PSG étant interdits de stade en raison des incidents passés entre les deux clubs. Malgré une réduction à dix joueurs dès la première mi-temps, le PSG a réussi à briser la série de 19 matchs sans défaite à domicile de Marseille, s’imposant 2 à 0 grâce aux buts de Vitinha et Goncalo Ramos.

Cette victoire permet au PSG de conforter sa place en tête du classement de Ligue 1, avec désormais 12 points d’avance, tandis que l’Olympique de Marseille se trouve en septième position, en lutte pour une qualification européenne la saison prochaine. Les enjeux autour de ce match dépassent ainsi le cadre sportif, touchant à la fierté et à l’identité des clubs et de leurs supporters.


Billet rédigé par Steven R. (modifié le mardi 2 avril 2024 à 21:44) steven

Commentez cet article