La Juventus tourne le dos à la Super League

🚨 LA SUPER LEAGUE REVIENT !!! (pour de bon ?)

La célèbre équipe italienne de football, Juventus, a annoncé qu’elle avait entamé la procédure officielle pour se retirer du projet hautement controversé de la Super League européenne.

L’éventualité d’une telle ligue, introduite pour la première fois en avril 2021, a rencontré une résistance massive. En effet, neuf des douze membres fondateurs, parmi lesquels figuraient Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Tottenham, AC Milan, Inter et Atletico Madrid, se sont rapidement retirés.

Juventus : un soutien constant à la Super League

Malgré ces abandons massifs, la Juventus a continué à défendre avec ferveur ce projet, au côté du Real Madrid et du FC Barcelone. L’équipe a maintenu que la création d’une Super League serait bénéfique pour le football européen. Toutefois, des rumeurs ont commencé à circuler dès le début de l’été selon lesquelles la Juventus envisageait de se retirer du projet.

C’est maintenant officiel. Dans une déclaration, la Juventus a confirmé : « En référence à notre communication précédente du 6 juin 2023, dans laquelle la Juventus a annoncé le début d’une période de discussions avec le Real Madrid et le FC Barcelone, qui n’ont pas encore annoncé leur intention de quitter le projet de Super League, concernant la décision proposée par la Juventus de se retirer dudit projet. »

Le départ de la Juventus dépend des clubs restants

Le club italien a également fait savoir que, malgré son désir de quitter le projet, son départ ne sera effectif que si les clubs restants, le Real Madrid, le FC Barcelone et les autres participants à la Super League, donnent leur accord préalable.

Alors que la Juventus fait part de son désir de se retirer, les présidents du FC Barcelone et du Real Madrid, Joan Laporta et Florentino Perez, ont exprimé leur volonté de relancer le processus. Laporta maintient même sa promesse de voir la Super League mise en place d’ici 2025.

Andrea Agnelli, ancien président de la Juventus et acteur influent du projet de Super League, a dû démissionner de son poste avec l’ensemble du conseil d’administration de Turin en novembre suite à des enquêtes sur des malversations financières. Il a été interdit de toute activité liée au football pendant 16 mois.

Depuis l’échec initial du projet de Super League, l’essentiel des débats a porté sur les sanctions à infliger aux clubs qui l’ont soutenu. Le FC Barcelone et le Real Madrid ont ainsi dû se défendre contre les menaces de sanctions de l’UEFA.

Le départ officiel de la Juventus du projet de Super League ne sera donc définitif qu’après approbation des deux géants de la Liga.


Billet rédigé par Steven R. (modifié le vendredi 14 juillet 2023 à 11:52) steven

Commentez cet article