La France passe devant les Pays-Bas au classement UEFA

Le dynamisme du football français sur la scène européenne :

La scène footballistique européenne a été marquée par une avancée significative des clubs français, notamment grâce à l’impact positif de la qualification du Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de la Champions League. Cette avancée a permis à la France de surpasser les Pays-Bas au niveau du coefficient UEFA. Cette évolution favorable s’est concrétisée après le match nul du PSG face à Dortmund et la défaite de Newcastle contre l’AC Milan.

Le parcours du PSG en Ligue des champions a généré des points cruciaux pour la France, tant pour le match nul (0,166 point) que pour la qualification (0,833 point). En parallèle, le Feyenoord, représentant néerlandais, s’est incliné face au Celtic, ce qui a empêché les Néerlandais d’accumuler des points supplémentaires. Ainsi, la France a regagné du terrain sur les Pays-Bas, notamment grâce au succès de Lens, se positionnant ainsi avec une avance quasi demi-point (59,997 contre 59,500).

L’impact des compétitions européennes sur le classement

La Ligue Europa et la Conférence League constituent des terrains fertiles pour les clubs français pour amasser des points supplémentaires. Les résultats favorables des équipes tricolores dans ces compétitions pourraient renforcer davantage leur position. Selon les pronostics, la France pourrait engranger entre 2 et 2,5 points à l’issue des rencontres, un score qui se révèlerait décisif dans la course contre les Pays-Bas.

Les qualifications de l’Olympique de Marseille et du Stade Rennais contribuent également à cette dynamique positive. Ces clubs sont en bonne voie pour se qualifier, soit en terminant premiers (0,833 point de bonus chacun) ou deuxièmes (0,333 point de bonus) de leur groupe. Leurs résultats finaux, encore indéterminés, joueront un rôle crucial dans l’accumulation des points bonus pour la France.

Les enjeux stratégiques pour la France et les Pays-Bas

La saison 2018-2019, où les clubs français avaient surclassé leurs homologues néerlandais, est désormais hors calcul dans l’indice UEFA, calculé sur les cinq dernières saisons. Cette évolution a temporairement relégué la France à la 6e place, derrière les Pays-Bas. Cependant, la 5e place, actuellement en jeu, est cruciale pour les clubs français, car elle offre une quatrième place qualificative en Ligue des Champions et une septième en Coupe d’Europe.

Le coefficient des victoires françaises est calculé à 0,33 point par victoire, tandis que les victoires néerlandaises rapportent 0,4 point en raison d’un nombre moindre de clubs bataves en compétitions européennes. Toutefois, les Pays-Bas ont déjà perdu un représentant avec l’élimination de Twente, ce qui réduit leurs chances d’accumuler davantage de points.

Projection pour les compétitions européennes à venir

Grâce à leur position avantageuse à la fin de la saison précédente, les clubs français bénéficieront de quatre places en Ligue des Champions l’année prochaine. En plus, la 6e ou la 7e place de Ligue 1 sera également qualificative pour une compétition européenne.

Les trois premiers de Ligue 1 seront automatiquement qualifiés pour la phase de ligue de la C1 en 2024-2025, tandis que le quatrième devra passer par deux tours de qualification. Les positions suivantes seront attribuées aux compétitions de l’Europa League et de la Conférence League.

Il est important de noter que les deux meilleures nations à l’indice UEFA sur une saison bénéficient d’une place supplémentaire pour l’édition suivante de la Ligue des Champions. Cette règle nouvelle pourrait s’avérer bénéfique pour la France si elle maintient son dynamisme actuel.

Les classements actuels et les futurs enjeux

Le classement par pays est déterminant pour les qualifications en compétitions européennes. Actuellement, l’Angleterre domine le classement avec 95,053 points, suivie par l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la France et les Pays-Bas. Le classement des clubs est également essentiel pour définir les têtes de série lors des tirages au sort, avec des équipes comme Manchester City, Bayern Munich et Real Madrid en tête.

Le coefficient de l’indice UEFA est calculé sur la base des résultats sur cinq saisons dans les compétitions européennes. Les points sont attribués pour chaque victoire et match nul, ainsi que des bonus pour la participation aux différentes phases des tournois. Ces points, divisés par le nombre de clubs participant de chaque pays, forment la base du calcul de l’indice UEFA, un élément clé pour la qualification et le positionnement des clubs dans les compétitions européennes.


Billet rédigé par Francis T. (modifié le jeudi 14 décembre 2023 à 14:38) francis

Commentez cet article