Fin de rêve européen pour Aston Villa contre l’Olympiacos

Le rêve européen d’Aston Villa a pris fin, et même la présence de Unai Emery, habitué à accumuler les trophées, n’a pas suffi à raviver leurs espoirs de consécration cette saison. L’équipe d’Aston Villa, dernière représentante de la Premier League dans la compétition, voit son attente d’une finale majeure se prolonger au-delà de quatre décennies suite à leur défaite contre l’Olympiacos dans la ville portuaire du Pirée.

Cette campagne européenne avait insufflé un vent d’optimisme, bien que ce soit leur 58ème match de la saison, un obstacle apparemment insurmontable pour l’effectif d’Emery, diminué par les blessures. En dépit du retour de leur gardien émérite, Emiliano Martinez, de blessure, l’équipe n’a jamais semblé en mesure de renverser la situation, particulièrement après les dégâts subis lors du match aller.

Un avenir prometteur malgré l’échec

Malgré la déception de cette élimination en demi-finale, les perspectives d’avenir pour Aston Villa sont loin d’être sombres. La saison dernière, sous la direction de Steven Gerrard, le club frôlait la relégation en Championship. Aujourd’hui, sous la houlette d’Emery, ils sont en lice pour une qualification à la prochaine Ligue des Champions.

Une victoire contre Liverpool à Villa Park lundi prochain serait suffisante pour assurer leur place dans cette prestigieuse compétition. Pendant ce temps, l’Olympiacos a atteint sa première finale européenne et affrontera la Fiorentina à Athènes plus tard ce mois-ci.

Des réactions mitigées suite à l’élimination

Malgré un match aller insatisfaisant à domicile, où Villa devait absolument briller, le bilan n’est pas totalement négatif. « C’est tellement dommage, je suis vraiment déçu pour eux, mais tout n’est pas perdu, de grandes choses les attendent », confie Alan Hutton lors d’une intervention sur TNT. De son côté, John McGinn ajoute sur la même chaîne : « l’Olympiacos a fait preuve de tant de créativité, on voit le travail remarquable de leur entraîneur. »

Peter Crouch souligne également les qualités de l’équipe grecque : « Ils ont tellement d’atouts, pourquoi ne pourraient-ils pas remporter le titre ? Avec autant de matches dans cette compétition, tout club qui atteint la finale tout en performant bien en championnat mérite des éloges. »

Les défis à venir pour Aston Villa

Ayoub El Kaabi s’est montré décisif pour l’Olympiacos sur les deux matches, marquant un triplé lors du match aller puis un doublé lors du match retour. Aston Villa doit désormais se concentrer sur le championnat, où ils occupent actuellement la quatrième place, avec sept points d’avance sur Tottenham, bien qu’ayant disputé un match de plus. Leur prochain affrontement sera lundi soir contre Liverpool.

Le parcours européen d’Aston Villa pour cette saison touche à sa fin, mais l’expérience acquise et la résilience affichée augurent d’un futur radieux, malgré un tableau de trophées encore vierge. Comme le souligne Andrew Marshall : « Admettons-le, sous Gerrard il y a 18 mois, Villa envisageait la relégation. Sous Emery, ils visent la Ligue des Champions. C’est décevant que cette belle saison s’achève ainsi, mais considérant d’où Villa partait, c’est une grande saison. » Les défis sont nombreux, mais l’espoir demeure au cœur des ambitions du club.


Billet rédigé par Clément P. (modifié le jeudi 9 mai 2024 à 22:21) Clément

Commentez cet article