Espagne : Omar El Hilali suspendu pour la finale d’ascension

Omar El Hilali, défenseur du RCD Espanyol, ne pourra participer au match aller de la finale pour l’ascension en première division, qui se déroulera ce dimanche contre le Real Oviedo au stade Carlos Tartiere à 18h30. Le Comité de Discipline a rejeté ce vendredi la contestation soulevée par l’équipe catalane suite au carton rouge reçu par le joueur, confirmant ainsi son absence, qui représente un handicap significatif pour l’entraîneur Manolo González.

L’incident s’est produit à la 91ème minute lors de la rencontre contre le Sporting, disputée au Stage Front Stadium. L’arbitre Álvaro Moreno a signalé dans le procès-verbal que le joueur, portant le numéro 23, avait été expulsé pour avoir effectué une intervention dangereuse sur un adversaire par derrière, utilisant une force excessive dans la lutte pour le ballon.

Contestations et décisions du Comité de Discipline

En conséquence, le joueur originaire de l’Hospitalet a été sanctionné par une suspension d’un match par l’organe disciplinaire de la RFEF, conformément à l’article 130 qui punit les actions violentes contre un adversaire. Le comité a rejeté l’appel du club, indiquant que, selon le rapport de l’arbitre, Omar El Hilali avait été expulsé pour « avoir effectué une intervention sur un adversaire par derrière avec une force excessive ».

Le club a plaidé, en utilisant des images vidéo comme preuves, que l’action incriminée n’avait pas impliqué un usage excessif de la force. Ils ont argumenté que ce fut plutôt une collision où deux joueurs couraient vers le ballon. De plus, ils ont réfuté l’affirmation selon laquelle l’entrée s’était produite par derrière, soutenant qu’elle avait eu lieu sur le côté. Ils ont estimé que l’expulsion n’était pas justifiée et que la décision était disproportionnée et non conforme aux règles du Code Disciplinaire de la RFEF, la qualifiant clairement d’erreur matérielle.

Conclusion du Comité sur les allégations du club

Le comité a ajouté que « le visionnage répété des images n’a pas permis à cet organe de conclure, sans aucun doute, que l’événement s’était déroulé autrement que comme l’avait décrit l’arbitre, et de prouver ainsi l’erreur matérielle alléguée ». En fin de compte, il a conclu que « il n’appartient pas à ce Comité de décider s’il y a eu usage excessif de la force. Cette évaluation relève exclusivement de l’équipe arbitrale, mieux placée que cet organe disciplinaire pour juger. Le test d’une erreur matérielle manifeste ne peut se limiter à présenter une version alternative des faits, aussi plausible soit-elle. C’est précisément ce qui s’est produit dans ce cas. Les allégations se résument à une version alternative des événements qui n’a toutefois pas été suffisamment prouvée par les images, qui tendent plutôt à corroborer, du moins à première vue, le récit de l’arbitre ».

Par conséquent, la requête a été rejetée et Omar El Hilali sera absent du terrain ce dimanche au Carlos Tartiere, devant attendre le match retour qui se tiendra le dimanche suivant au Colisée perico.


Billet rédigé par Steven R. (modifié le vendredi 14 juin 2024 à 17:33) steven

Commentez cet article