Le Barça doit vendre des joueurs pour renflouer les caisses

Le FC Barcelone à la croisée des chemins financiers cet été :

L’été prochain pourrait marquer un tournant décisif pour le FC Barcelone qui pourrait se voir contraint de vendre plusieurs joueurs afin de générer des capitaux neufs. En parallèle, le club catalan dispose d’un atout économique peu connu : il détient des droits à des pourcentages sur les reventes futures de certains ex-joueurs.

Abel Ruiz, ancien attaquant du Barça, se trouve au cœur de ce mécanisme financier. Actuellement sous contrat avec le SC Braga au Portugal, où il a inscrit 38 buts, Ruiz pourrait bientôt faire son retour en Liga, avec le Girona comme possible destination cet été.

Une manne financière inattendue grâce à Ruiz

Selon les informations relayées par le Diario SPORT, le transfert d’Abel Ruiz pourrait s’avérer lucratif pour le Barça, malgré son départ du club il y a quatre ans pour rejoindre Braga. Le club catalan avait habilement inclus une clause de pourcentage sur la revente du joueur dans le contrat initial, ce qui leur donne droit à un pourcentage de toute future vente de Ruiz. Bien que le pourcentage exact reste non divulgué, certaines sources avancent qu’il pourrait atteindre jusqu’à 10%.

Cette rentrée d’argent survient à un moment crucial pour le FC Barcelone, confronté à d’importantes difficultés financières. Les revenus supplémentaires issus de la vente de Ruiz pourraient donc offrir un ballon d’oxygène bienvenu alors que le club s’efforce de rééquilibrer ses finances avant la date limite du 30 juin fixée par La Liga.

Pau Victor, un autre enjeu lié à la transaction Ruiz

Le potentiel transfert d’Abel Ruiz à Girona pourrait avoir des répercussions au-delà d’un simple gain financier pour Barcelone. Ce mouvement pourrait influencer le sort d’un autre joueur, le jeune attaquant Pau Victor, qui évoluait en prêt à Barça Athletic la saison passée.

Le Barça disposait d’une option pour acquérir définitivement Victor pour 3 millions d’euros, mais n’a pas concrétisé l’achat avant l’expiration du délai. Si le club souhaite désormais s’attacher les services de Victor depuis Girona, il pourrait devoir utiliser les fonds provenant de la vente de Ruiz pour financer l’accord.


Billet rédigé par Clément P. (modifié le lundi 24 juin 2024 à 21:32) Clément

Commentez cet article