CAN : victoire historique de la RDC sur l’Égypte en 8èmes

Lors de cette confrontation en huitième de finale de la CAN 2023, l’Égypte et la République Démocratique du Congo ont livré une bataille acharnée, se terminant sur un match nul 1-1. Cette issue a conduit les deux équipes à une séance de tirs au but haletante, où la RDC a finalement triomphé 8-7.

Résumé : Séance de tirs au but DÉMENTIELLE, la RD Congo qualifiée, l’Egypte éliminée !

Dans la fraîcheur de la soirée de dimanche, le stade Laurent Pokou de San Pedro s’est embrasé pour cette rencontre. Malgré l’absence de Mohamed Salah, les Pharaons, ayant peiné durant la phase de groupes, espéraient renverser la vapeur. De leur côté, les Léopards, après trois matchs nuls consécutifs, étaient déterminés à surprendre. Encouragés par une foule de supporters congolais, ils ont entamé le match avec vigueur.

Les moments clés du match

L’ailier Meschack Elia, dans une percée fulgurante, a manqué une opportunité en or, malgré la présence de trois coéquipiers. Les deux équipes, après un début de match intense, se sont neutralisées.

C’est alors que Yoane Wissa, parfaitement servi par Arthur Masuaku, a ouvert le score pour la RDC d’un centre tir (37e). Malgré cette avance, les Égyptiens, sous la houlette de Rui Vitoria, n’ont pas fléchi et ont continué à faire preuve de résilience.

À la suite d’un coup de pied arrêté, Mostafa Mohamed a égalisé pour l’Égypte sur un penalty accordé après consultation du VAR (45e+1). Au retour des vestiaires, l’intensité du jeu s’est accentuée, les Égyptiens accaparant le terrain adverse, tandis que les Congolais, menés par Sébastien Desabre, répliquaient par des contres rapides.

La tension monte jusqu’aux tirs au but

Alors que le match progressait, l’éventualité des prolongations se faisait de plus en plus sentir. Cette prolongation a vu l’Égypte réduite à dix après l’expulsion de Mohamed Hamdy. Malgré l’avantage numérique, la RDC n’a pas réussi à concrétiser, emmenant les deux équipes vers une séance de tirs au but éprouvante.

Dans ce duel de gardiens, le portier égyptien Gabaski, qui s’était illustré en 2021, a manqué son tir, offrant ainsi la victoire à la RDC grâce au penalty réussi de Mpasi. Au tour suivant, la RDC se mesurera à la Guinée.


Billet rédigé par Sylvain R. (modifié le dimanche 28 janvier 2024 à 23:45) Avatar photo

Commentez cet article