L’échec en demi-finale n’entrave pas les ambitions du PSG

La défaite du PSG contre Dortmund en demi-finale de la Ligue des Champions ne constitue pas un frein pour les ambitions du projet instauré par le club l’été précédent. Luis Campos et Luis Enrique collaborent étroitement depuis quelques mois pour consolider la formation parisienne.

PSG 0-1 Dortmund : Le débrief de l'élimination du Paris Saint-Germain

Le PSG envisage l’acquisition d’au moins deux attaquants, tandis que l’avenir de Gonçalo Ramos semble incertain. À l’inverse de Randal Kolo-Muani, Ramos n’avait pas été une cible privilégiée par Luis Enrique, qui a sollicité son placement sur la liste de transfert dès mars, une décision similaire à celle concernant Marco Asensio, inadéquat au dispositif tactique de l’entraîneur espagnol.

Renforcement stratégique au milieu de terrain

Concernant le secteur médian, l’arrivée de Bernardo Silva, évaluée à 58 millions d’euros, reste une priorité absolue, ce qui pourrait induire le départ définitif ou un nouveau prêt de Xavi Simons, avec le FC Barcelone potentiellement intéressé. Malgré l’intérêt de Silva pour le Barça, le club catalan ne semble pas en mesure de satisfaire les exigences financières liées à son transfert et à son salaire.

Le PSG se positionne ainsi comme le principal prétendant pour Silva, dont le départ de Manchester City a déjà été notifié à ses responsables.

Des avancées notables sur le marché des transferts

La situation de Bruno Guimaraes est également au centre des attentions. Luis Enrique, prêt à se séparer de Manuel Ugarte, voit en Guimaraes le remplaçant idéal, bien que le dossier soit ardu en raison de la réticence de Newcastle à vendre. Paris envisage de formuler une offre avoisinant les cent millions d’euros pour s’attacher ses services. Parallèlement, Carlos Soler est sur le départ, contrairement à Fabian Ruiz, que l’entraîneur espagnol souhaite conserver.

En défense, Luis Enrique se montre satisfait de Lucas Beraldo mais moins de Milan Skriniar. Celui-ci, tout comme Danilo Pereira, jugé défensif par l’entraîneur, pourrait être cédé. L’éventuel retour de Presnel Kimpembe n’est pas encore acté, et l’incapacité de Lucas Hernandez à retrouver son meilleur niveau avant la fin de l’année rend nécessaire l’acquisition d’un nouveau défenseur central.

Lenny Yoro, convoité par le Real et le PSG

Le jeune défenseur central Lenny Yoro, capable d’évoluer aussi bien à gauche qu’à droite, reste une cible prioritaire malgré l’intérêt prononcé du Real Madrid. Évalué à 40 millions d’euros par Transfermarkt et en fin de contrat en 2025, Yoro est susceptible de quitter son club actuel, le LOSC, dont le président, Olivier Létang, est prêt à entamer une surenchère pour le conserver.


Billet rédigé par Thelma Z. (modifié le vendredi 10 mai 2024 à 19:20) Avatar photo

Commentez cet article