L’Irlande manque l’égalisation face à la France dans un match tendu

En fin de rencontre vendredi soir lors du match de qualification pour l’EURO 2025 à Metz, l’Irlande, menée 1-0 par la France, a vu une occasion en or s’échapper quand Katie McCabe, en position idéale pour égaliser, n’a pas reçu le ballon tant espéré. Malheureusement, la passe décisive ne lui est jamais parvenue.

Le jeu offensif de l’équipe irlandaise était peu convaincant, dominé par une équipe de France supérieure qui a maîtrisé le ballon comme anticipé lors de ce premier match de qualification.

Une pression irlandaise tardive met la défense française en difficulté

Cependant, un regain d’énergie en fin de match a permis à l’Irlande de monter en pression et de troubler la défense française. Une relance hasardeuse de la gardienne française, Pauline Peyraud-Magnin, interceptée par Lucy Quinn, a lancé Leanne Kiernan en direction de la surface de réparation française. Alors que McCabe était parfaitement démarquée et seule dans la zone, Kiernan n’a pas levé les yeux et a préféré tirer à côté du poteau.

Cette action représentait la meilleure – et pratiquement la seule – occasion de l’Irlande durant la rencontre à Metz, laissant McCabe visiblement furieuse. Son appel indigné à remplacer Kiernan était clairement audible depuis la position élevée de cet auteur dans la tribune de presse du sud.

McCabe minimise l’incident et se concentre sur les leçons à tirer

Lundi cependant, la capitaine irlandaise, McCabe, a minimisé l’incident, soulignant la volonté de l’équipe d’Irlande de tirer des enseignements généraux de leurs lacunes en France la semaine dernière.

Interrogée par Balls.ie et les médias irlandais lundi, Katie McCabe, aux côtés d’Eileen Gleeson, a réfléchi à la défaite subie à Metz tout en se projetant sur le match de demain contre l’Angleterre au stade Aviva. Malgré sa réaction outrée sur le moment, McCabe a reconnu que, si cette occasion avait été particulièrement mise en avant sur les réseaux sociaux, il y avait d’autres moments durant le match où elle et ses coéquipières auraient pu mieux faire, notamment en étant plus décisives et en établissant le jeu.

L’Irlande regarde vers l’avenir après la déception

Le soir même, l’entraîneure Gleeson avait déjà souligné le tir imprudent de Kiernan comme un manquement crucial dans la quête d’égalisation de l’Irlande. «En deuxième mi-temps, nous les avons un peu plus pressurisées. Vers la fin, nous aurions pu égaliser avec un peu plus de lucidité dans la décision de Leanne envers Katie», avait-elle déclaré après le match au Stade Saint-Symphorien à Balls.ie.

Il semble maintenant que l’équipe est prête à tourner la page de cet échec contre la France pour se concentrer sur le prochain match. Kiernan, qui a impressionné sous le maillot irlandais, avait déjà failli marquer lors du match amical de février contre l’Italie, annulé pour un hors-jeu très serré. Elle devrait jouer un rôle demain soir à Dublin, que ce soit en sortant du banc ou dès le début du match.

La sélection irlandaise se prépare pour un affrontement historique contre l’Angleterre

La FAI a annoncé lundi matin le retrait de Jess Ziu de l’équipe, remplacée par Emily Whelan ; Ziu, souffrant d’une élongation à la cuisse en France, n’a pas récupéré à temps. Par ailleurs, Eileen Gleeson a confirmé que Amber Barrett reste dans l’équipe malgré sa sortie boitante seulement neuf minutes après son entrée en jeu vendredi soir. La participation de l’attaquante du Standard de Liège sera évaluée avant une décision concernant son implication possible mardi.

Plus de 30 000 supporters sont attendus au stade Aviva mardi, alors que l’Irlande accueille l’Angleterre pour un match de qualification pour l’EURO 2025 historique, la première rencontre entre les deux équipes depuis 1987.


Billet rédigé par Clément P. (modifié le lundi 8 avril 2024 à 20:17) Clément

Commentez cet article