L’Europe s’arrache Bardghji, le prodige de Copenhague

Le prodige danois, Roony Bardghji, est au cœur d’une intense spéculation après avoir infligé un revers majeur aux ambitions de Manchester United en Ligue des Champions. Né à Koweït City de parents syriens et émigré en Suède dans son enfance, Bardghji a brillé au sein de diverses équipes de jeunes avant de rejoindre l’académie de Copenhague en 2020, y devenant rapidement le plus jeune joueur de l’histoire du club.

L’ascension fulgurante d’une étoile montante

Cette semaine, son but tardif contre Manchester United a déclenché une vague d’intérêt de la part de clubs prestigieux à travers l’Europe. Parmi eux, le club de Ligue 1, Nice, détenu par Sir Jim Ratcliffe, est en pole position pour s’attacher les services du milieu de terrain suédois de moins de 21 ans. Avec 11 buts en 24 matchs cette saison, Bardghji, dont la valeur est estimée à environ 7,3 millions d’euros (100 millions de couronnes danoises), est une cible privilégiée pour plusieurs géants européens.

Sir Jim Ratcliffe, au seuil de devenir actionnaire minoritaire de Manchester United avec un contrôle sur les opérations footballistiques, possède également le groupe INEOS qui a acquis Nice en 2019. Ce dernier a une histoire riche, ayant acheté Lausanne-Sport en Suisse et visant désormais à renforcer ses équipes avec des talents comme Bardghji.

La performance remarquable de Bardghji contre Manchester United, où son demi-volée a battu le gardien Andre Onana à la 87e minute, l’a propulsé sous les projecteurs. Cet exploit a consolidé la position de Copenhague dans son groupe de la Ligue des Champions, laissant Manchester United à la traîne.

Un marché en effervescence pour un jeune talent

Des clubs comme Chelsea, Crystal Palace, et Newcastle United, ainsi que des poids lourds comme Barcelone, le Bayern Munich et l’Ajax, scrutent avec intérêt les performances du jeune joueur. Alors que Copenhague envisage probablement une vente en été, surtout en cas de qualification pour la phase à élimination directe de la Ligue des Champions, l’avenir de Bardghji semble prometteur.

En outre, Ratcliffe envisage d’investir 245 millions d’euros pour améliorer l’infrastructure de Manchester United, sans pour autant prévoir la construction d’un nouveau stade. Ce mouvement stratégique pourrait marquer un tournant dans la carrière de Bardghji, qui pourrait se voir offrir un contrat amélioré une fois ses 18 ans révolus.


Billet rédigé par Thelma Z. (modifié le dimanche 12 novembre 2023 à 21:26) Avatar photo

Commentez cet article