Nouveau record dans le football féminin avec le transfert de Racheal Kundananji pour 735000 euros

Le monde du football féminin connaît une progression fulgurante, tant sur le plan sportif qu’économique, marquée récemment par des transactions financières d’une ampleur inédite. En effet, il y a à peine quelques semaines, le club anglais de Chelsea avait fait sensation en acquérant Mayra Ramirez, provenant de Levante, pour une somme jusqu’alors record de 500 000 euros.

Racheal Kundananji: The wonder Woman of Zambian Football! | the ZMB Talks

Cependant, ce record vient d’être éclipsé ce 13 février par l’acquisition de Racheal Kundananji par le Bay FC, une équipe fraîchement intégrée à la NWSL, la ligue américaine de soccer féminin. Cette transaction place désormais l’internationale zambienne au sommet des transferts les plus coûteux de l’histoire du football féminin.

Une révélation sur le terrain, Racheal Kundananji rejoint le Bay FC

L’annonce de l’arrivée de Kundananji au sein de l’équipe de San Francisco a été largement relayée, faisant état d’un montant de 735 000 euros, correspondant à la clause libératoire de la joueuse. Cette somme pourrait encore s’accroître de 75 000 dollars en fonction des performances futures de l’athlète sur le terrain, selon les informations du site The Equalizer, confirmées par d’autres médias espagnols de renom.

La nouvelle recrue du Bay FC ne brille pas uniquement par le montant de son transfert. En effet, avec un contrat de quatre années, son salaire se situe parmi les plus élevés du circuit, oscillant entre 2 et 2,5 millions de dollars. Kundananji a déjà prouvé son talent sur les terrains espagnols, en étant la deuxième meilleure buteuse de la Liga F lors de sa première saison, avec 25 réalisations, et en comptant déjà 8 buts à son actif pour la saison en cours.

Une stratégie ambitieuse pour le Bay FC

Le Bay FC, établi à San Francisco, ne se contente pas de renforcer son attaque avec Kundananji. Le club a également fait venir des talents confirmés tels qu’Asisat Oshoala en provenance du FC Barcelone, Deyna Castellanos de Manchester City, ou encore Jen Beattie, la défenseure d’Arsenal, marquant ainsi sa volonté de bâtir une équipe compétitive pour sa première saison en NWSL.

Cette tendance à l’augmentation des montants des transferts dans le football féminin illustre le dynamisme et l’intérêt grandissant


Billet rédigé par Francis T. (modifié le mercredi 14 février 2024 à 2:30) francis

Commentez cet article