Le Stade Rennais triomphe malgré le retour lyonnais

En cette soirée hivernale du 26 janvier 2024, le Stade Rennais s’est illustré par une victoire éclatante contre l’Olympique Lyonnais. Menant la danse avec un score de 3 à 0 à la pause, l’équipe bretonne a néanmoins concédé deux buts dans la seconde moitié du match.

Le talentueux Désiré Doué a été l’auteur d’un second but remarquable pour Rennes, grâce à une frappe d’une précision chirurgicale. La rencontre, tenue au Groupama stadium pour le compte de la 19e journée de Ligue 1, s’est achevée sur un score de 3 à 2 en faveur des Rennais.

Rennes, une équipe en plein redressement

L’équipe de Rennes, qui occupait la 9e position au classement, a démontré sa capacité de résilience. Après un match nul contre Toulouse et trois victoires consécutives, y compris celle contre Lyon, les Bretons ont prouvé leur force. Ils se positionnent également comme de sérieux prétendants en Coupe de France, après avoir évincé Guingamp et Marseille.

De son côté, l’OL, en proie à des difficultés persistantes, se retrouve 16e au classement, flirtant dangereusement avec la zone de relégation. Avec un total de 16 points en 19 journées, l’équipe lyonnaise affiche son pire bilan à ce stade de la compétition dans son histoire en élite.

La stratégie offensive de Rennes fait mouche

Le doublé de Martin Terrier, un ancien joueur de Lyon, et le but de Désiré Doué ont permis à Rennes de s’assurer une avance confortable. Terrier a brillé en marquant un premier but d’un tir puissant, suivi d’un second lors d’un corner. Cette efficacité offensive contrastait avec la passivité de l’équipe lyonnaise, qui s’est retrouvée dépassée par la rapidité et la précision des attaquants rennais.

Avant cette rencontre, Rennes avait inscrit seulement cinq buts en déplacement cette saison en Ligue 1, soulignant ainsi l’importance de leur performance offensive lors de ce match.

Des défis à relever pour les 2 équipes

L’OL, malgré sa qualification en Coupe de France, peine à trouver son rythme en championnat, avec des défaites consécutives. L’arrivée prochaine de Nemanja Matic, milieu de terrain serbe et ancien joueur de Rennes, est attendue avec impatience. Cependant, le mercato lyonnais semble ne pas avoir suffisamment progressé, laissant l’équipe dans une position délicate.

Les recrues récentes, Malick Fofana (pour 17 millions d’euros) et Gift Orban (13 millions d’euros), bien qu’ayant coûté cher, doivent encore faire leurs preuves pour renforcer une équipe lyonnaise qui manque de consistance.

Pierre Sage, optant pour un onze de départ en 5-3-2, n’a pas rencontré le succès escompté. Il a néanmoins tenté d’insuffler un nouvel élan à son équipe en effectuant trois changements dès la mi-temps. Ces ajustements ont permis à Lyon de revenir dans le jeu, mais cela n’a pas suffi pour renverser la tendance face à une équipe rennaise déterminée à préserver son avance.

En dépit d’un second but lyonnais signé Alexandre Lacazette, Rennes a su tenir bon jusqu’au terme de la rencontre. Lyon, confronté à de nombreux défis, devra se ressaisir lors de son prochain match contre Marseille, tandis que Rennes, avec cette victoire, continue d’affirmer sa présence dans le haut du tableau de la Ligue 1.


Billet rédigé par Sylvain R. (modifié le samedi 27 janvier 2024 à 3:58) Avatar photo

Commentez cet article