Adi Hütter s’exprime sur l’avenir de l’AS Monaco

L’AS Monaco, illustre club de la Ligue 1, s’apprête à affronter un tournant crucial dans son histoire. À l’orée de leur prochaine rencontre contre Marseille, les joueurs monégasques doivent surmonter des épreuves tant sur le terrain qu’en coulisses. La semaine a été marquée par des événements majeurs, dont l’annonce de la mise en vente du club par le président Rybolovlev, détenteur de 66,7% des parts depuis 2011, et le deuil de Jean Petit, figure emblématique du club.

Dans ce contexte, Adi Hütter, l’entraîneur de l’équipe, se veut rassurant. Malgré les interrogations sur sa capacité à insuffler un nouvel élan à l’équipe, il affirme rester serein et concentré sur son rôle. « Cela fait partie du jeu », déclare-t-il, face aux défis actuels. La stabilité et la préparation de l’équipe restent ses priorités absolues, malgré les spéculations sur son avenir au sein du club.

Une semaine décisive pour l’AS Monaco contre l’OM

Concernant la préparation du match contre Marseille, Hütter souligne l’importance de rester concentrés sur les objectifs sportifs. L’entraîneur évoque également les retours attendus dans l’équipe, tels que Mohammed Salisu, récemment revenu de la Coupe d’Afrique, et Eliesse Ben Seghir, qui vient de prolonger son contrat jusqu’en 2027.

Cependant, il met en lumière les défis physiques auxquels certains joueurs sont confrontés, comme Eliot Matazo et Balogun, ce dernier étant incertain pour le prochain match.

Face aux absences notables du côté de Marseille, Hütter reste pragmatique. Il reconnaît le potentiel de l’adversaire, tout en affirmant que son équipe s’est préparée à relever ce défi. « Nous devrons être attentifs en défense, mais je souhaite voir une équipe courageuse », affirme-t-il, promettant un jeu attrayant pour le match à venir.

Le contexte actuel de l’AS Monaco, avec la possible revente du club, crée une atmosphère d’incertitude. Les discussions sur le profil du futur actionnaire sont au cœur des préoccupations, comme le souligne le prince Albert de Monaco. La gestion de cette transition sera déterminante pour l’avenir du club, tant sur le plan sportif qu’organisationnel.


Billet rédigé par Antoine B. (modifié le vendredi 26 janvier 2024 à 17:53) Antoine

Commentez cet article