Fabio Cannavaro prend les rênes de l’Udinese en crise

Suite à une contre-performance cruciale vendredi dernier contre un rival direct en lutte pour la survie en Serie A, le Hellas Vérone (défaite 1-0), l’Udinese a opéré un changement notable au sein de son staff technique. Ce lundi, le club, positionné en dix-septième place du classement, a pris la décision de mettre fin à la collaboration avec l’entraîneur Gabriele Cioffi. Pour le remplacer, une figure éminente du football italien a été choisie : Fabio Cannavaro.

Dans un communiqué laconique, le club basé à Udine a fait part de cette transition, soulignant une performance insatisfaisante sous la houlette de Cioffi, avec seulement quatre victoires en championnat. « L’Udinese confirme avoir déchargé Gabriele Cioffi de ses responsabilités à la tête de l’équipe première », a précisé le communiqué.

Un défi imminent pour Cannavaro

Fabio Cannavaro, illustre champion du monde 2006 et lauréat du Ballon d’or la même année, n’avait plus occupé de poste d’entraîneur depuis son départ de Benevento, évoluant en Serie B italienne, en 2023. Sa carrière d’entraîneur, bien que majoritairement accomplie au Guangzhou FC (anciennement Guangzhou Evergrande) entre 2014 et 2021, inclut un titre de champion de Chine acquis en 2019. Le tacticien italien est désormais face à un impératif majeur : redresser la barre de l’Udinese, actuellement en péril de relégation, ex aequo en points avec le dernier relégable, Frosinone, mais avec un match en retard contre l’AS Rome.

Cette nomination survient dans un contexte de tension et d’espoir pour les supporters du club, qui espèrent voir Cannavaro utiliser son expertise pour éviter le spectre de la descente. Le challenge s’annonce ardent pour l’ex-défenseur de la Juventus Turin et du Real Madrid.

Le remaniement tactique et technique sous la direction de Cannavaro est attendu avec impatience par les aficionados et les analystes du football. Sa gestion antérieure des équipes, caractérisée par une défense robuste et une exploitation judicieuse des phases de transition, sera cruciale pour revitaliser une équipe d’Udinese qui peine à trouver son rythme cette saison.


Billet rédigé par Thelma Z. (modifié le lundi 22 avril 2024 à 16:41) Avatar photo

Commentez cet article